Rencontres Nationales des SCoT 2022 à Besançon

VERS DE NOUVEAUX MODÈLES
D'AMÉNAGEMENT DES TERRITOIRES

15, 16, 17 juin 2022

16e édition des Rencontres nationales des SCoT

#RNS2022

Cette année, à Besançon, le SCoT de l’Agglomération bisontine vous propose une nouveauté !
Réagissez en direct sur notre plateforme.

MOT DES PRÉSIDENTS​

Nous vivons une révolution d’aménagement du territoire : le changement climatique, l’amplification des risques naturels, les mutations du commerce dans les territoires, les enjeux de réindustrialisation, de souveraineté alimentaire, l’évolution démographique et notamment le vieillissement de la population vont bouleverser la vie dans nos territoires et notre manière de les aménager.

La loi Climat et Résilience et l’objectif « Zéro artificialisation nette » des sols vont accélérer l’urgence de repenser nos projets de territoire et nos modèles d’aménagement. Nous devons construire un nouveau référentiel pour relever ces défis et nous assurer d’un travail renforcé sur la sobriété foncière et de l’intégration d’une nouvelle notion, l’artificialisation. Il sera nécessaire de rassembler toutes les compétences dans les territoires, aussi bien publiques que privées, pour résoudre cette équation compliquée. La loi Climat et Résilience fixe un objectif clair et ambitieux dans un calendrier très court : une diminution de 50 % de la consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers d’ici 2031 et ensuite une baisse de l’artificialisation, jusqu’à zéro nette en 2050. Cet objectif est national et aucun motif de consommation du foncier n’est exclu par la loi. Cette raréfaction rapide du foncier va obliger à repenser les stratégies territoriales, à hiérarchiser les projets et amènera sûrement les élus parfois devant des choix d’arbitrages difficiles entre différentes politiques publiques.

La loi prévoit une territorialisation de l’objectif de réduction de la consommation du foncier et de l’artificialisation. Nécessairement, cette territorialisation devra tenir compte des différences de dynamiques et des réalités territoriales. Dans le même temps, il faudra veiller à construire des solidarités territoriales, ne pas laisser des territoires pour compte ou geler définitivement leur capacité d’aménagement sous prétexte qu’ils n’ont rien fait dans les 10 ans précédant la loi. Ces négociations politiques entre les élus du bloc local et avec les élus des Régions nécessiteront d’avoir beaucoup de hauteur de vue, une bonne vision prospective et qu’elles garantissent un équilibre et une solidarité entre les territoires, qu’elles s’inscrivent dans la réalité des interdépendances entre les espaces urbains et ruraux.

Les solutions, nous les trouverons à la fois dans la qualité du projet de territoire, la qualité des aménagements, mais aussi le travail que nous ferons sur la qualité de la fonctionnalité des milieux naturels et des écosystèmes de nos territoires. Profitons de ce moment de contrainte législative et de défis colossaux pour ré-enchanter l’exercice d’aménagement du territoire, et mettre notre créativité au service de l’avenir de nos territoires. Ces Rencontres nationales des SCoT 2022 nous permettront de débattre des nouvelles trajectoires que nous devons construire pour nos territoires.

Michel HEINRICH

Michel HEINRICH

Président de la Fédération nationale des SCoT

Bienvenue à Besançon !
Nous voilà enfin tous réunis à Besançon pour ces Rencontres auxquelles nous sommes, territoires de SCoT, particulièrement attachés. Une première fois repoussées en raison de l’épidémie de covid, nous avions alors laissé la place à nos collègues de Saint Malo.

Aujourd’hui, Besançon a le plaisir d’accueillir les 16es rencontres nationales des SCoT du 15 au 17 juin 2022. Le sujet de cette année est ambitieux. Après le changement de cap de l’an passé, il s’agit désormais de s’interroger collectivement sur les nouveaux modèles d’aménagement de territoires pour accompagner les transitions.

Les citoyens, les élus et leurs techniciens… Tous s’accordent sur la nécessité de changer de modèle. Sans renier ce qui a été fait précédemment, sans faire table rase du passé, nous devons dépasser les oppositions apparentes pour construire des solutions. Comment mettre en œuvre ces nouveaux modèles sans altérer l’attractivité de nos territoires ? Comment s’engager dans la réindustrialisation avec un foncier qui va se raréfier ? Comment répondre aux aspirations des citoyens qui, au lendemain de la crise sanitaire rêvent majoritairement d’une maison individuelle à la campagne et d’espace ? Autant de questions qui seront abordées et auxquelles nous chercherons des réponses collectives.

Mais les RNS, ce ne sont pas seulement des échanges techniques et politiques, ce sont également des moments de rencontre empreints de convivialité. Je suis ravi de vous accueillir à Besançon et sa région pour vous faire également découvrir notre territoire, ses richesses de toute nature et notre hospitalité.

Je vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes RNS à Besançon.

Jean-Paul MICHAUD

Jean-Paul MICHAUD

Président du SCoT de l’Agglomération bisontine

Effectuer une recherche :

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content